Strigiformes

 

Chouettes et hiboux sont au nombre de 200 espèces, réparties en 2 familles, les Tytonidés (les chouettes effraies) et les Strigidés (les autres chouettes et hiboux). Les hiboux se distinguent des chouettes par les faisceaux de plumes sur la tête (aigrettes) qui donnent la fausse impression d'oreilles.

Les chouettes et hiboux ont développé des spécialisations remarquables pour optimiser la capture des proies la nuit. Leur tête est large pour accueillir les yeux, exceptionnellement grands, strictement enfermés et quasi immobiles. L'extrême flexibilité du cou compense la position fixe des yeux: un hibou peut tourner la tête de plus de 180 ° dans les deux sens et peut donc regarder directement vers l'arrière. La vision est binoculaire et la perception de la profondeur est souvent renforcée en déplaçant la tête en dehors du plan central. La rétine de plusieurs hiboux n'est composée que de bâtonnets, ce qui entraîne une absence de vision des couleurs, mais aussi une forte augmentation de l'acuité visuelle dans l'obscurité et de la sensibilité à la lumière.

Les surfaces supérieures des plumes de vol de la plupart des espèces de strigiformes sont équipées d'un duvet qui rend le vol parfaitement silencieux, ce qui permet à la chouette d'entendre sa proie sans subir l'interférence du bruit du vol. Les oreilles sont larges et entourées d'une collerette de plumes fines comme du papier qui sert à concentrer le son.  Les plumes couvrant l'ouverture de l'oreille sont une sorte de dentelle perméable aux ondes sonores. Un volet mobile (opercule) sur le bord avant de l'ouverture peut fonctionner comme un déflecteur qui concentre les sons. Quelques chouettes, notamment les Effraies, peuvent localiser et capturer leurs proies dans l'obscurité totale, en s'appuyant sur leur capacité à localiser le bruissement d'une souris dans les feuilles et à voler à cet endroit.

Les Tytonidés (chouettes effraies) se distinguent des Strigidés (les autres chouettes et hiboux) par leur tête en forme de coeur encerclant complètement la face, un bec comparativement long et mince, des pattes plutôt longues, une sorte de peigne denté sur l'ongle du doigt médian et l'absence de touffe de plumes auriculaires. Elles sont placées en position de familles soeurs dans l'étude phylogénomique de Hackett et al.

Marshall JT et Gill F.: Owl. (2011). Encyclopædia Britannica ultime Reference Suite. Chicago: Encyclopædia Britannica.

http://www.oiseaux.net/oiseaux/strigiformes.html

Hackett SJ et al (2008):Phylogenomic Studies of Birds

Austin O.L., Singer A. (1973): Oiseaux. Flammarion, Paris, p 154

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chouette