Opisthocomiformes

 

Le hoazin, dont le nom est d'origine aztèque, est un oiseau des marais d'Amérique du Sud, vivant principalement dans les bassins fluviaux de l'Amazone et l'Orénoque.  Sa description scientifique date de 1776. Il est classé comme un ordre à part entière parce qu'il combine des caractéristiques à la fois primitives et hautement spécialisées et qu'il n'a pu être classé en confiance par les études phylogénomiques. 

Les jeunes possèdent deux grandes griffes sur chaque aile qui tombent après deux ou trois semaines, un trait déja présent chez l'Archaeopteryx.

Le hoazin est le seul oiseau doté d'un jabot qui digère la cellulose comme le fait la vache, ce qui lui permet de manger des feuilles et des bourgeons. Ce jabot très agrandi (qui n'est pas le gésier des autres oiseaux) déplace le sternum et la ceinture scapulaire, affaiblissant les muscles du vol.

Les adultes peuvent voler maladroitement sur de courtes distances, mais ils passent le plus clair de leur temps perchés, digérant leur nourriture végétale. Le hoazin nage bien et peut plonger.

Le hoazin mesure environ 65 cm  de long, mais pèse moins de 1 kg. Les sexes sont semblables, et les deux parents ainsi que les frères et sœurs plus âgés coopèrent pour élever les 2-5 jeunes. Après quatre semaines d'incubation, les œufs éclosent et les adultes nourrissent les poussins d'une pâte de feuilles régurgitée du jabot. Les adultes hoazins sifflent, conspuent et invectivent les prédateurs, tels que tayras et singes capucins. Les nids sont construits au dessus de l'eau et en cas de danger, les jeunes (qui sont d'excellents nageurs) plongent dans l'eau, retournent au bord et regagnent leur nid en s'aidant de leurs griffes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hoazin_hupp%C3%A9

hoatzin (Opisthocomus hoazin) (2012) Encyclopædia Britannica Ultimate Reference Suite.  Chicago: Encyclopædia Britannica

Austin OL, Singer A (1961): Birds of the World, Golden Press, New York.

http://en.wikipedia.org/wiki/Hoatzin