Tinamiformes

 

Classification Comme il a été dit au sujet des "Struthioniformes", les Tinamous et Ratites ne sont plus considérés comme des clades soeurs dérivés de l'ancêtre des Paléognathes. Les Tinamous font partie d'un embranchement qui est inséré parmi les ratites "non-autruches" et ils sont soeurs des Moas, les oiseaux préhistoriques non volants de Nouvelle Zélande . Il apparaît que l'aptitude au vol a été perdue plus d'une fois dans la descendance de l'ancêtre volant des paléognathes.

Haddrath O & baker AJ (2012): Paleognaths

Smith JV et al (2012): Ratite Nonmonophyly

Les Tinamous comptent 47 espèces d'oiseaux d'Amérique du Sud et centrale. Ils ressemblent superficiellement aux perdrix mais sont dotés d'une capacité de voler limitée, préférant marcher ou courir. La plupart habitent les forêts, mais certains vivent dans des espaces plus ouverts. Leur plumage est gris brun et ils se fondent dans leur environnement, où ils vivent seuls ou en petits groupes.

L'accouplement multiple est la règle parmi les tinamous, bien que quelques espèces constituent des paires stables. Toutes les formes de polygamie existent, les conditions variant d'une espèce à l'autre et même au sein d'une espèce donnée.

Les Tinamous font leur nid sur le sol en écartant la végétation et en créant une dépression peu profonde. Leurs oeufs sont parmi les plus beaux des oeufs d'oiseaux, toujours monochromes et très brillants. Leurs couleurs peuvent être brun chocolat clair, ou presque noire, pourpre, vert-bleu foncé, jaune-vert clair ou même rouge. C'est le mâle qui construit et défend le nid et c'est lui qui, pendant 17-21 jours, incube les oeufs
.

tinamou (2011).  Encyclopædia Britannica Ultimate Reference Suite.  Chicago : Encyclopædia Britannica

http://en.wikipedia.org/wiki/Tinamou